MILITAIRES PRIS POUR CIBLE À LEVALLOIS: « LE MODE OPÉRATOIRE RAPPELLE DES ATTAQUES PRÉCÉDENTES REVENDIQUÉES PAR L’ETAT ISLAMIQUE »

10 août 2017

DAESH, EI, Europe, France, Islamisme, jihadisme

Un homme a lancé sa voiture contre des militaires ce mercredi matin à Levallois-Perret faisant six blessés dont trois graves. Stéphane Mantoux, spécialiste des questions de défense et observateur de référence de la stratégie de l’Etat islamique, explique à « FranceSoir » que ce mode opératoire est prisé des djihadistes et notamment de ceux de l’Etat islamique.

 

Une voiture a foncé sur des militaires de l’opération Sentinelle ce mercredi 9 au matin à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), faisant six blessés avant de prendre la fuite. Un acte qui a conduit le parquet antiterroriste à se saisir de l’enquête. Ce mode opératoire n’est pas sans rappeler des instructions données par l’Etat islamique à ses sympathisants comme le rappelle Stéphane Mantoux, spécialiste de l’EI, qui répond aux questions de FranceSoir.

L’attaque à la voiture-bélier est-elle un mode opératoire marqueur de l’Etat islamique?

« Oui, ce type d’attaque est régulièrement présenté dans les documents de propagande de l’Etat Islamique. Pour autant, le groupe ne fait que reprendre les recommandations opérationnelles d’al Qaïda, qui, comme cela est bien connu, y appelait déjà dans le magazine Inspire de sa branche AQPA (al Qaïda dans la Péninsule arabique). Le n°9 de Rumiyah, le magazine de l’EI destiné au public en dehors du monde arabe, paru le 4 mai dernier, reprend dans sa page 56 une infographie sur l’attaque au camion-bélier. La 12ème vidéo longue sur la bataille de Mossoul, +Nous les guiderons sûrement dans nos sentiers+, mise en ligne le 17 mai, se termine par cette même infographie. Et il ne s’agit ici que de quelques-unes des publications officielles du groupe sur l’attaque au camion-bélier, sans parler de toutes celles diffusées par les partisans de l’organisation djihadiste sur Internet, les réseaux sociaux ».

Une récente vidéo publiée par l’organisation djihadiste aurait incité ses partisans à « écraser des mécréants »?

« Effectivement, le mardi 8 août, le média al-Hayat de l’Etat islamique a mis en ligne une vidéo intitulée Inside the Khilafah (2). Cette vidéo dure un peu plus de cinq minutes. Elle fait suite à une première vidéo parue le 28 juillet et qui revenait notamment sur la monnaie créée par l’EI. Ici, un combattant australien, Abou Adam, qui participe à la bataille de Raqqa (les djihadistes l’intitulent la bataille d’Ahzab, probablement en référence à la sourate du Coran al-Azhab, Les coalisés), lit un verset de la sourate al-Baqarah, puis s’exprime en arabe, citant plusieurs versets de la sourate al-Tawbah. Il appelle les musulmans à rejoindre le groupe salafiste et ses camarades des wilayats al-Khayr (Deir Ezzor) et al-Furat (sur la frontière syro-irakienne) à soutenir leurs frères de Raqqa. Après avoir lu le verset de l’épée de la sourate al-Tawbah, Abou Adam s’exprime en anglais: il explique que ceux qui ne peuvent rejoindre l’EI sur le théâtre syro-irakien doivent frapper chez eux. En particulier les Australiens, dont le gouvernement est coupable d’aider +les croisés+ du gouvernement philippin pour réduire les djihadistes retranchés à Marawi depuis fin mai.

« Les musulmans doivent faire du pays des +kouffars+ (infidèles) un champ de bataille: Abou Adam appelle les commerçants à utiliser un pistolet à clous pour abattre les infidèles puis les crucifier; les camionneurs à foncer dans la foule pour en tuer le plus possible; voire à incendier de nuit leur maison avec des bidons d’essence.

« La vidéo se termine par des images d’attentats revendiqués par l’Etat islamique: Paris en novembre 2015, Nice en juillet 2016, les images du serment d’allégeance au groupe terroriste des deux assaillants de Saint-Etienne du Rouvray en juillet 2016, des extraits de la vidéo mise en ligne par Daech après les attentats du 13 novembre 2015 où l’on voit les terroristes s’entraîner et commettre des exécutions en Syrie-Irak avant de revenir pour perpétrer l’attentat. Il faut noter que c’est le deuxième Australien que l’on voit dans une vidéo de l’EI à Raqqa en un mois à peine: dans le deuxième épisode de la série vidéo Une nation fertile (3 juillet 2017), Tareq Kamleh, un médecin, était également apparu pour servir la propagande de l’EI ».

Au regard de cette récente publication de l’EI, peut-on imaginer un lien avec l’attaque contre des militaires à Levallois-Perret?

« C’est possible. Le mode opératoire contre les militaires (ce mercredi) rappelle des attaques précédentes revendiquées par l’Etat islamique ou commises par des personnes qui étaient liées, d’une façon ou d’une autre, au groupe. Pour autant, il faut se garder de tout avis péremptoire et attendre une éventuelle revendication officielle du groupe et/ou des éléments fournis par l’enquête, puisque le parquet antiterroriste a été saisi de l’affaire ce matin. Toutefois, il faut aussi se souvenir que le Groupe de Soutien de l’Islam et des Musulmans (GSIM), la branche d’al Qaïda en Afrique de l’ouest, a multiplié les attaques contre les forces françaises au Mali récemment et a menacé la France à plusieurs reprises depuis le début de l’année. On ne peut exclure que la propagande d’al Qaïda ait également rallié des partisans en France, même si l’hypothèse reste beaucoup moins probable qu’une attaque inspirée par l’EI ».

just terror vehicule

PJ : Infographie parue en p.56 du numéro 9 du magazine Rumiyah de l’EI (4 mai 2017).

 

francesoir.fr/

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Espritconfidences |
Aletheia14 |
Meditation36 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | UN DIFFERENT
| Portfolio Enseignement 2016
| Frenchtouchinengland